Le " assis"


On commence par le plus facile.

Lorsque votre chiot s'assoit naturellement, posez votre main sur sa croupe et dites "assis", félicitez le ( petit bout de ). Et ceci plusieurs fois par jour. Une fois qu'il a associé le geste et l'ordre, compliquez la situation en lui donnant l'ordre assis au moment du repas : en voyant sa gamelle, il va être partagé entre l'envie de manger et d'obéir et fera n'importe quoi. Ne lui présentez à manger que lorsqu'il s'est assis, même une demie seconde la première fois ; les jours suivants, vous augmenterez le temps de "pause" jusqu'à avoir un assis impeccable. Cet ordre est très pratique pour un chien citadin (circulation, feu rouge, rencontres,...) et vers 6 mois, vous allez le compliquer en donnant l'ordre "assis" et en vous éloignant de votre chien. D'abord d'une longueur de laisse, toujours en douceur, en répétant l'ordre souvent puis de plus en plus loin, le chien revenant sur ordre seulement.

Le secret : allez très doucement, ne jamais progresser tant qu'une phase n'est pas parfaitement exécutée. Ne pas saturer votre boubou non plus, des exercices de 5 à 10 minutes suffisent 2 à 3 fois par semaine. Ce n'est pas un Berger Allemand aimant le service militaire, notre suisse est plus long à la détente .......... !

Le assis est l'ordre de base et le premier appris, il vous sera d'une aide appréciable pour conforter votre position de "chef". Prenez l'habitude de l'utiliser plusieurs fois dans la journée :

  • au lieu de le voir se précipiter sur sa gamelle,
  • au lieu de vous retrouver coincés tous les deux dans l'encadrement d'une porte parce qu'il a voulu passer avant vous,
  • en attendant d'ouvrir le coffre de la voiture,
  • pour accueillir des visiteurs,
  • pour mettre le collier,
  • .....

Tout ces petits moments vont lui faire comprendre que, manque de pot, dans cette maison c'est pas lui qui commande.

 

 

 

 

Bill, petit fils de Lucky Luke