La propreté

 
 

Un chiot ne sait pas retenir longtemps ses urines ni ses selles durant les 6 premières semaines de sa vie. Vers 2 ou 3 mois, les sphincters sont opérationnels, Gangster peut attendre quelques minutes avant d’uriner, on le voit alors tourner en rond, très concentré pour trouver l’endroit idéal ; nous avons le temps de le sortir et de lui apprendre à faire ses besoins à l’endroit voulu.

Empruntez toujours la même sortie et vous vous apercevrez bientôt qu’il arrivera à demander même si ce n’est qu’en passant devant mais quelques signes vous montreront qu’il a compris : notamment la petite mare juste devant la porte !


Il faut sortir le chiot régulièrement après les siestes, les repas, en moyenne toutes les heures la première semaine de son arrivée. Montrez-lui votre contentement lorsqu'il se soulage dehors pour qu’il associe bien votre joie et son geste.


Par contre, s'il s'oublie, grondez-le immédiatement et mettez-le dehors pour la suite (avec toujours la séquence clownerie si le reste des besoins est fait dehors). Rentrez-le une fois les dégâts nettoyés, il ne doit pas vous voir à 4 pattes en train de laver, il le prendrait pour un jeu à renouveler.


Cette association de faits et gestes devrait être efficace au bout de 15 jours. Ne grondez pas votre chiot si vous découvrez un pipi à votre retour, il ne sait plus que c'est lui le coupable même s'il a un air penaud : c'est votre intonation de voix qui lui fait baisser les oreilles, pas la bêtise dont il ne se souvient plus. Faites l'expérience avec un verre d'eau versé dans un coin de la pièce et grondez votre bébé, vous le verrez s'aplatir alors qu'il n'a rien fait.

Lorsque vous sortez Halley pour ses besoins, attendez qu'il les fasse et rentrez-le aussitôt, il va ainsi bien faire la différence entre les sorties hygiéniques et les jeux. Si vous le laissez dehors, il va associer le pipi à la maison avec les gambades dans le jardin et voudra le reproduire.

J'ai appris cela en me rendant compte que tous mes chiots d'hiver étaient plus propres que ceux de printemps. A la belle saison, il fait beau, les fenêtres sont ouvertes et on n’a aucune éducation à faire puisque le chiot est presque toujours dehors mais l’apprentissage est complètement à revoir les jours de pluies. Alors qu'en hiver lorsqu’il fait froid, on ne veut pas laisser bébé dehors, on attend donc les besoins et on le rentre aussitôt.


Sachez que si vous travaillez, votre chiot va mettre beaucoup plus longtemps à apprendre la propreté. Lorsqu’il sera seul, il va être obligé de faire ses besoins dans la maison. Même si vous lui avez prévu un coin w-c, il risque d’avoir du mal à concevoir qu’en votre présence, les toilettes sont transférées dehors.


Un bébé entre 4 et 6 mois sait se retenir facilement 6 heures d’affilée la nuit puisqu’il dort mais peut encore s'oublier de temps en temps dans la journée pendant les jeux. Par contre, si votre schtroumpf rentre du jardin et arrose copieusement votre tapis en vous regardant éventuellement dans les yeux, il ne faut pas être devin pour comprendre que le rayon Education doit être revisité.



Voici une astuce donnée par Joseph Tindille, éleveur d'Akita

(La Lettre du Chien - avril 96 )

"Je vous soumets un truc qui permet dans 90 % des cas que le chiot soit propre

chez ses nouveaux maîtres dès le premier jour ( à part les pipis nocturnes ). Lorsqu'un

client part de chez nous avec son chiot nous lui demandons, lors de l'arrivée à la maison,

de ne pas faire entrer le chiot directement dans l'appartement mais de le laisser

dehors pendant 10 à 15 minutes, auquel cas le chiot se soulage après un voyage en

voiture. Il faut alors clairement féliciter l'animal et lui donner une petite gourmandise.

Le chiot comprend, dès lors, que la "chose" doit se faire à l'extérieur et non dans

l'appartement. ........ 160 clients d'Akita peuvent le confirmer"

Essayez et faites moi part de vos remarques.......

Unam et son paillasson