La confirmation

Votre Boubou est inscrit au Livre des Origines Françaises et vous souhaitez le faire reproduire : que ce soit pour un mâle ou une femelle, la première démarche est de confirmer que votre poilu répond bien aux critères du standard de la race.

Il ou elle devra passer devant un juge qui l'examinera, la toisera, lui regardera les dents, les testicules ( pour les mâles), le fera trotter, vérifiera son caractère et enfin acceptera ou non de vous accorder son pedigree.

Pourquoi faire confirmer son Bernois ? :

Tout simplement pour que vos chiots soient eux aussi inscrits au L.O.F , pour que vous contribuiez à respecter le standard de la race comme votre éleveur l'a fait avant vous et pour que vos bébés, qui peut être un jour reproduiront à leur tour, participent également à ce travail.

Qu'est ce qu'un Bernois inscrit au LOF non confirmable ? :

Il n'est pas rare que dans une portée, un chiot présente un ou des défauts par rapport au standard de la race. Malgré les études de pedigrees, la génétique a toujours son dernier mot à dire et un défaut de mâchoire ou de queue peut sauter plusieurs générations.

Voir les points de non confirmation - voir des photos

Ces chiots seront bien sûr inscrits au LOF comme le reste de la portée mais l'éleveur les vendra moins cher en précisant que tel ou tel défaut les empêche de se présenter à la confirmation. Vous avez donc un Bernois LOF mais interdit de reproduction.

Votre éleveur en a décidé ainsi et personne ne vous empêchera de faire de la reproduction sauf le bon sens.

Je vous donne juste un exemple : votre bébé présente une belle tâche blanche à la nuque et de magnifiques chaussettes montantes... il ressemble tout à fait à un Bernois, avec beaucoup de blanc certes mais c'est bien la morphologie du Boubou et son caractère alors pourquoi ne pas le faire reproduire.... et quelques mois plus tard, vous vous retrouvez avec des chiots envahis de blancs au cou, à la tête, aux pattes et au poitrail avec en prime de magnifiques yeux bleus !

Que s'est il passé ? tout simplement, votre éleveur savait que le gêne du blanc s'accompagne souvent d'oeil bleu et qu'il y en avait peut être dans les ascendants. Pour ne pas polluer le cheptel d'un défaut difficile à corriger, il vous a demandé de respecter son travail de sélection.

Et votre Bernois a été marié, tout à fait par hasard, à un partenaire porteur lui aussi du gêne des yeux bleus mais comment le savoir puisqu'il y a de grandes chances que lui non plus ne devait pas reproduire...

En conclusion :

Il ne faut pas rester le nez dans le guidon et se dire qu'un Bernois non LOF peut tout aussi bien reproduire qu'un autre... dans l'absolu, c'est exact et vous serez fier de votre portée mais si vous leviez le nez et regardiez l'avenir... dans 5 ans ... dans 10 ans... Que vont devenir ces chiots sans papiers ? donnés ? vendus pas cher ? Je suis d'accord que vous allez sûrement faire des heureux mais si un de ces chiots reproduit à son tour ? Croyez vous réellement que cette nouvelle génération soit bien dans le standard, soit bien représentative du Bernois d'origine ? j'en doute fort !!

Et il y a malheureusement de gros risques que par le fait de votre négligence, certains de ces croisés viennent grossir les effectifs des SPA.

Alors, si vous avez sur vos pantoufles, un Bernois non LOF ou un Bernois LOF non confirmable ou achetés en animalerie ou aux origines inconnues,... aimez le pour ce qu'il est : un magnifique chien de compagnie. Il vous offrira des années de bonheur et vous respecterez la race dont il est issu.

Et ne croyez pas que j'ai une dent contre les sans papiers, ils ont le droit d'être aimés et nous avons le devoir de les rendre heureux comme les autres. Je tiens simplement à attirer l'attention sur les conséquences d'une reproduction irresponsable.

  Inscription au LOSH des chiens belges

Dans quelques pays, notamment la Belgique, les chiots naissent avec leur pedigree. Ce sont les conditions d'accès à la reproduction qui sont plus sévères que chez nous.

Voici les nouvelles directives qui concernent la déclaration d'une portée belge et l'utilisation d'un chien français pour une saillie en Belgique

ATTENTION:
communication importante pour les ÉLEVEURS!

Le nouveau règlement "IDENTIFICATION GÉNÉALOGIQUE DES CHIENS LOSH" entre en vigueur au 1er janvier 2009, en remplacement de l’édition précédente de 1987.  

Voici les modifications les plus importantes avec référence aux articles concernés.

1. Pour toutes les nichées nées à partir du 01/01/2009, les deux géniteurs et au moins un (1) chiot doivent obligatoirement être contrôlés sur l’ascendance par un test ADN (Article 14).
2. Les géniteurs nés à partir du 01/01/2008 doivent avoir obtenu au minimum la qualification « Bon » sous un juge belge, sauf en spéciale de race, officiant à une exposition belge avant d’être admis à l’élevage (Article 14).
3. Un éleveur, qui fait appel aux services de la SRSH, ne peut élever qu’avec des géniteurs qui sont porteurs d’un pedigree reconnu par la SRSH. Faire de l’élevage avec ces chiens sans demander des pedigrees auprès de la SRSH est formellement interdit (Article 15.2).
4. Il n’est pas accordé de pedigrees par la SRSH si, à l’adresse du demandeur, il y a élevage de chiens sans délivrance de pedigrees par la SRSH (Article 15.2).
5. Chaque introduction du formulaire « Déclaration de saillie et de naissance » oblige l’éleveur à la poursuite correcte de la procédure pour les pedigrees. En outre, les pedigrees de tous les chiots concernés doivent être transmis gratuitement et inconditionnellement à leur propriétaire respectif (Article 15.3, 18.1 et 18.2).

En résumé, pour qu'un mâle français puisse saillir en Belgique , il faut  demander un kit de recherche ADN au SRSH. L'année 2009 est une période de transition mais ce test sera obligatoire dès le 01.01.2010

Pour une portée belge : sans test ADN, aucun pedigree ne sera délivré.

Pour plus de renseignements : société royale saint hubert

Tarifs S.C.C. 2010 :

inscription au titre de la descendance: 23 €

inscription à titre initial : races du groupe 6 ( sauf basset hound ) : 23 €. Pour les autres : 60 €

inscription au titre de l'importation : 60 €

Formulaires disponibles :

Vous pouvez télécharger le formulaire à partir du site de la Société Centrale Canine

Age de confirmation toutes races confondues


Kiss, Birmane et Hice T

Kiss, Birmane et Hice T (prop : Valérie Contardo)




  retour expositions