Les dessous de l'auto édition

Cette page vous permettra de comprendre que le parcours de l'auto édition est une affaire de volonté. En étant bien guidé, de nombreuses portes s'ouvrent mais il ne faut pas être avare d'heures passées devant son ordinateur ou au téléphone.

 

 

HAUSSE DE LA TVA

Le prix de mon livre est maintenant de 20,30 euros depuis le 1er avril 2012 à cause de l'augmentation de la T.V.A. sur les livres qui est passé de 5,5 % à 7%.

J'aurais pu diminuer mon prix hors taxe et réduire ma marge pour absorber cette augmentation mais voici le courrier reçu par la Société Française du Livre :

« Nous attirons votre attention sur le fait que nous ne pourrions accepter de la part des éditeurs un maintien du prix de vente TTC actuellement en vigueur dont l'impact ne serait pas neutralisé d'une manière ou d'une autre. Ce maintien du prix de vente TTC actuel équivaudrait en effet pour la société ALIZE-SFL à une baisse de notre marge commerciale sur notre prix d'achat »

La S.F.L. nous oblige donc à augmenter notre prix hors taxe pour que sa marge ne diminue pas. Le comique dans l'histoire c'est que sur le site de la S.F.L., nous pouvons lire ceci :

"Suite à l'application de la loi de finances 2012, le taux de TVA sur les livres est de 7% depuis le 1er avril 2012, contre 5,5% avant cette date.

En conséquence, la majorité des éditeurs répercutent cette modification législative par une augmentation des prix de vente TTC. L'augmentation des prix n'est pas homogène. Certains éditeurs appliquent la hausse exacte de TVA ; d'autres ont profité de ce changement de TVA pour augmenter leurs prix nets.

La SFL respecte les prix fixés par les éditeurs, en application de la loi du 10 août 1981, dite loi Lang sur le prix unique du livre. Notre base bibliographique est actualisée quotidiennement à partir des informations transmises par les éditeurs et distributeurs."

La majorité des éditeurs répercutent cette modification ... bah oui, puisqu'on y est obligé !!

Il ne faut pas oublier que mes livres vendus par le biais de la SFL supportent une marge de 35% sans compter les frais de port !

ce qui fait que je gagne très exactement 3,36 euros par livre vendu ...

Si je n'avais pas changé mon prix, je ne gagnai que 3,06 euros ... franchement au point où j'en suis, ça ne m'aurait pas ruiné mais j'avais le risque de voir mon livre mis sur la touche et ne plus être vendu par ce biais.

Donc voila pourquoi, vous, lecteur et consommateur final devez payer ces 30 centimes supplémentaires.

 

 

Voici un petit récapitulatif de la marche à suivre :

Trouver un graphiste

Trouver un imprimeur

Contacter l'AFNIL pour obtenir votre numéro d'ISBN.

Dès que vous l'avez, communiquez-le à l'imprimeur pour l'impression en 4ème de couverture

Créer votre compte à Bibliothèque Nationale de France  http://depotlegal.bnf.fr

Dès réception de vos livres, vous envoyez les exemplaires demandés à la BNF et un courrier accompagné d'un livre à chaque distributeur susceptible d'assurer la vente.

HAUSSE DE LA T.V.A.

L'adoption définitive par les parlementaires du projet de loi de Finances 2012 et de la quatrième loi de finances rectificative pour 2011 voit apparaitre un taux de T.V.A. de 7% pour de nombreux produits. Et bien évidemment qui va trinquer ??? .... je vous le donne en mille ... ben , vous, enfin nous,  le dernier maillon faible de la chaine du pompage de fric ! 

En ce qui concerne les livres, la hausse de la TVA sera mise en place d'ici mars 2012 pour permettre aux libraires de refaire leur stock. Car la loi sur le prix unique du livre nous oblige à imprimer le prix public sur la 4ème de couverture. Toutes les grandes maisons d'édition, tous les grands auteurs, tous les gros tirages vont  simplement changer leurs prochaines couvertures. Les petits, les auto éditeurs, ceux qui ont pour la plupart fait un emprunt pour éditer " leurs oeuvres" n'ont d'autres moyens que de s'amuser à imprimer autant d'étiquettes de remplacement et les coller bien consciencieusement sur chaque exemplaire.

Mais, me répondrez vous, pourquoi ne pas garder le prix actuel et diminuer ma marge en conséquence ?

Et bien, je ne peux pas !!! 

En fait, on est en pleine langue de bois, je m'explique :

Option 1: Ttc inchangé, recalcul du Ht

Option 2: Ht inchangé, recalcul du Ttc

Option 3: Recalcul du Ttc, harmonisation à 10 cents et recalcul du Ht

L'option 1 nous permettrait de conserver le même prix public et de diminuer nos marges, les options 2 et 3 sont en fait une augmentation déguisée de prix.

Youpiiii, tout est dit : vous faites ce que vous voulez mais ne touchez pas à nos marges ! 

Donc matériellement je n'ai pas le choix que d'augmenter le prix de mon livre si je veux qu'il soit toujours distribué par les grandes enseignes.

N'oubliez pas, au passage, que ces mêmes enseignes m'achètent mes livres avec une remise de 30 à 35%  et à part Amazon, aucune ne me rembourse mes frais de port ! 

Concrètement, mon livre sera bientôt en vente à 20.30 euros dans ces enseignes : FNAC, Amazon, Chapitre, ...

Mais vous me connaissez, je n'aime pas faire comme tout le monde et surtout je suis une grande flemmarde ; je vais donc me donner le moins de travail possible, c'est-à-dire ne pas réimprimer tous mes flyers, ne pas changer tous mes tarifs éleveurs, ne pas modifier mon compte Paypal , imprimer le moins d'étiquettes de changement de prix possible ..... donc toutes les ventes se faisant en direct ou sur mon site resteront à 20 euros. 

Avec cette augmentation de TVA, l'état escompte récolter 1.8 milliards d'euros ... Il n'y a pas de petits bénéfices, tout est bon à ponctionner ....

En premier lieu, faire votre demande de numéro ISBN auprès de l'AFNIL

N'hésitez pas à noter que vous allez écrire 2 ouvrages à 1000 ou 2000 exemplaires ; cela ne vous engage en rien mais en général l'Afnil n'aime pas top les tout petis auteurs et risque de vous refuser vos numéros.

 

Pour obtenir un numéro ISBN, adressez-vous à :
AFNIL (Agence Francophone pour la Numérotation Internationale du Livre) - 35 rue Grégoire de Tours - 75006 Paris
tél. : 01 44 41 29 19 ou 01 44 41 28 00
Ou remplissez un formulaire en ligne permettant d'obtenir un N° ISBN  en quelques jours sur le site de l'AFNIL : www.afnil.org


Pour obtenir tous les renseignements sur les formalités à accomplir :

Bibliothèque Nationale de France

http://www.auto-edition.com/ch4.htm http://livre-paca.org/index.php

Grâce à Internet, vous pouvez demander facilement des devis auprès de plusieurs imprimeries.

http://www.devisfacile.net/

http://www.lememo-imprimerie.com/

N'hésitez pas à être TRÈS sélectifs :

- rayez les entreprises qui ne vous répondent pas rapidement. S'ils ne sont pas réactifs, on peut craindre qu'ils ne le soient pas non plus en cours de travail.

- mettez également de côté, ceux qui veulent vous vendre leur savoir-faire sans faire attention à vos demandes. Une imprimerie voulait absolument me faire un livre d'art avec couverture épaisse sans prendre en compte mes objections : c'est frustrant !

- Demandez de suite les conditions de paiements ainsi que les délais.

Voici les caractéristiques de mon livre qui est d'une qualité irréprochable et de nombreux compliments de libraires ou de personnes de la profession m'ont été adressé.

papier : couché mat blanc 300 gr pour la couverture et 90 gr pour le livre

finition couverture : pelliculé mat

impression : recto verso quadri

reliure dos carré cousu

IMPRIMERIES PIERRON

CYBER SCRIBE

 

DILICOM (nouveau nom de la société Edilectre) est un service interprofessionnel destiné depuis 1989 à faciliter le développement des Echanges de Données Informatisés (EDI) dans le secteur commercial du livre. Il est avant tout destiné aux distributeurs et aux libraires.

Mais pour les éditeurs ayant moins de 1.000 titres, il faut alors entrer en contact avec la société CYBER SCRIBE , avec qui Dilicom a souscrit un accord de coopération pour la mise à la disposition des éditeurs d'un système performant d'enregistrement et de suivi des catalogues, ainsi qu'un service (optionnel) de réception des commandes des libraires. Ce service coûte 77€ HT (tarifs 2008 ) pour 1 à 5 ouvrages référencés.

Les libraires adhérents à ce fichier vous envoient directement leurs commandes et vous devez leur adresser votre facture aux conditions généralement admises c'est à dire avec une remise de 30%.

A partir de la console de gestion de vos ouvrages sur Cyber Scribe, vous avez la possibilité d'inscrire vos livres sur le site d'Amazon. Vous envoyez votre livre à l'adresse qui vous est indiquée lors de la commande Amazon et vous êtes payés automatiquement 2 mois plus tard ( les frais de port sont en partie remboursés).

La FNAC

Voici la démarche à suivre pour être référencé dans les FNAC :

il faut aller dans le magasin le plus proche muni d'une photocopie des 1ère et 4ème de couverture ainsi que d'un texte présentant votre livre. Vous demandez au responsable du rayon "livres" un formulaire de demande de référencement que vous remplirez avec lui. Le dossier est envoyé à la maison mère et 3 semaines plus tard, vous

recevez à votre domicile un courrier très complet dont la liste de toutes les FNAC, les coordonnées des différents services et votre numéro de fournisseur interne.

Vous devez vérifier que votre ouvrage est correctement référencé sur le site Internet de la FNAC.

Et voila, les commandes peuvent commencer...

Pour info, le taux de remise demandé est de 35% du prix HT du livre.


La remise de 5%

Vous avez du vous rendre compte que certains distributeurs vous accordaient une remise de 5%. Le texte de loi est clair : "Les détaillants doivent pratiquer un prix effectif de vente au public compris entre 95 % et 100 % du prix fixé par l'éditeur ou l'importateur."

Ce sont, en principe, les grands distributeurs qui peuvent se permettrent cette marge puisqu'ils la prennent sur les 30 ou 40 % de ristourne qu'ils me demandent.



Parlons de mes bénéfices

Lorsque j'ai sorti mon premier livre, un éléveur bien connu a envoyé un mailling général à de nombreux éleveurs et particuliers  : " le conseil que je permets de donner à toutes ces bricoleuses qui distribuent à tort et à travers des conseils sur tous les forums, c'est d'écrire un livre sur la race, cela leur permettra d'exploiter la race sans prendre le moindre risque. La véritable passion et le vrai amour du bernois voudraient que les auteurs de tous ces livres reversent leurs droits à la défense de la cause animale .... l'argent récolté lors des séances de dédicaces n'a pas d'odeur"

j'ai été humiliée à l'époque par ces propos diffamatoires et la personne concernée n'a jamais répondu à mes messages de demandes d'explications. Je tiens donc à ne rien cacher et à vous montrer que ma fortune amassée sur le dos des Boubous est considérable :

Pour qu'un livre soit vu par le plus grand nombre de personnes, il faut en faire la promo auprès des distributeurs. Ce sont tous les sites de vente en ligne ou les librairies. J'ai donc besoin d'eux pour distribuer mon livre mais ce n'est pas gratuit !

Je dois leur accorder une remise de 35 % ; ils me versent donc 13 euros des quels il faut enlever les frais de port soit 3 .15 euros (puisqu'ils ne me les remboursent pas) ... .

Vous enlevez les frais de fonctionnement : cout de l'impression , des abonnements divers, de l'encre, de la production de flyers,  ... il me reste un bénéfice de 3 à 5 euros par livre vendu !!  

C'est vraiment ce qui s'appelle faire de l'argent sur le dos de ses chiens ...


 

Retour Accueil - Retour Mon livre