La mise bas

 


Pour cette rubrique, je ne vais pas me transformer en vétérinaire : je vous conseillerai d'acheter un livre traitant du sujet ( allez voir au chapitre livre ) et de contacter votre véto pour avoir des informations précises.

La gestation dure en moyenne 63 jours. La dernière semaine, la future maman va se préparer à la confection de son nid en grattant un peu partout, de préférence sous les arbres du jardin. Il sera temps pour vous d'installer la caisse de mise bas et de lui montrer que vous voulez qu'elle aille à cet endroit en la félicitant quand elle gratte les couvertures que vous y aurez disposé. Le " travail" peut commencer 24 heures avant la naissance du premier chiot ; les premières contractions sont en effet indécelables pour nous mais rendent la future maman nerveuse. Elle gratte, demande à sortir souvent puis s'endort profondément pendant 1 heure et ainsi de suite jusqu'aux contractions un peu plus fortes qui annonce le vrai début de la mise-bas.


Vous devez avoir à disposition des couvertures facilement lavables, des draps blancs ( qui serviront les premiers jours à détecter toutes couleurs suspectes des écoulements ) et si possible des chutes de moquettes ( elles permettent aux chiots de mieux avancer sans glisser ).

Bluemoon de la ferme au vieux chene

Au moment de la mise-bas, si Joséphine préfère le tapis du salon ou la cuisine plutôt que votre caisse 4 étoiles, mieux vaut s'organiser dans la mesure du possible et ne pas contrarier la future maman ce qui risquerait de retarder les naissances. J'ai bien dit dans la mesure du possible : pas question bien sûr de passer une nuit à la lampe de poche sous la haie du jardin ou de sacrifier vos draps de soie. Millie et Manu, par exemple, avaient l'habitude de mettre bas au salon devant la télé, ce qui en fait était très pratique pour moi (comme quoi le bernois pense avant tout à son maître ;-)). Je poussais la table du salon, protégeais le tapis par une nappe en plastique, puis des couvertures que la chienne déchirait, bricolais une suspension à l'abat-jour pour y mettre la lampe infra-rouge, posais tout mon matériel sur la table et zoupi, la nuit pouvait commencer !

Une fois tout terminé, il me suffisait de rapatrier la nichée dans la caisse de mise-bas, la maman souvent fatiguée suivait sans broncher.

modèle de caisse de mise bas

Vos besoins matériels sont :

- des serviettes pour essuyer les chiots

- du fil de coton ou une pince à clamp pour ligaturer le cordon ombilical en cas de besoin

- une paire de ciseaux

- du calcium car l'ocytocine produite naturellement ou faite en piqûre en est très gourmande. Vous pouvez commencer à en donner dès le 2ème chiot sorti puis toutes les 3 heures

- du Respirot, toni-cardiaque pouvant sauver des bébés ayant un peu souffert à la naissance. Attention, ne mettre que 2 gouttes dans le nez et la bouche , si le chiot ne réagit pas on peut en remettre 2 gouttes mais pas plus.

Je ne m'étendrais pas trop sur les détails techniques ; votre véto étant votre premier interlocuteur, n'hésitez pas à lui demander son numéro de téléphone personnel en cas de problème majeur.

Si l'écart entre chaque chiot dépasse 1 heure, allez faire un tour en voiture d'une vingtaine de minutes ; les vibrations relancent souvent les contractions. Parfois un simple tour de marche en laisse suffit. La chienne peut faire une pause en cas de grosse portée, ce qui permet aux tissus de se reposer et aux chiots de progresser dans les cornes utérines. Pendant cette pause, Bermuda roupille calmement sans aucun halètement, laissez la se reposer le temps qu'elle voudra et profitez en pour lui offrir un jaune d'oeuf sucré mélangé à du lait Gloria concentré

 

accueil Bouvier Bernois  Repoduction