La saillie : avant, pendant, après

 

Avant

Passion et ses bébés

Si vous avez une femelle, vous pouvez :  

- allez en expo, regardez les mâles exposés et discutez avec d'autres personnes 

- allez visiter le site du club de race 

- contactez votre éleveur 

- avoir de la chance et un superbe étalon dans le jardin du voisin.

Plusieurs petites précautions sont à prendre :

Trouvez lui un partenaire qui a déjà sailli, ils auront l'air moins bêtes tous les deux !

Ne compensez pas un défaut par son contraire : c'est à dire que si votre chienne est petite, ne la mettez pas avec un géant mais avec un chien dans la moyenne peut être supérieure mais c'est tout. Si elle a beaucoup de blanc, ne mettez pas un mâle à tête presque noire : vous aurez alors toutes les chances d'avoir une portée peu homogène.

En tout état de cause, il faut que le mâle vous plaise. Ne le prenez pas, même s'il est à 10 km de chez vous mais que vous n'aimez pas sa tête par exemple. Quand on se lance dans cette aventure, faire naître des chiots ne veut pas dire les multiplier mais préserver des qualités que l'on a aimé chez son propre chien même si cela demande un investissement "kilométrique" assez conséquent.

 Si vous avez un mâle, n'hésitez pas à annoncer sa disponibilité sur Internet, vous pouvez également le mettre dans la rubrique "étalons" du club de race.

Utilisation d'un mâle français pour une saillie en Belgique

ATTENTION:  communication importante pour les ELEVEURS!


Le nouveau règlement "IDENTIFICATION GENEALOGIQUE DES CHIENS LOSH" entre en vigueur
au 1er janvier 2009, en remplacement de l’édition précédente de 1987.
 

Voici les modifications les plus importantes avec référence aux articles concernés.

1. Pour toutes les nichées nées à partir du 01/01/2009, les deux géniteurs et au moins un (1) chiot doivent obligatoirement être contrôlés sur l’ascendance par un test ADN (Article 14).
2. Les géniteurs nés à partir du 01/01/2008 doivent avoir obtenu au minimum la qualification « Bon » sous un juge belge, sauf en spéciale de race, officiant à une exposition belge avant d’être admis à l’élevage (Article 14).
3. Un éleveur, qui fait appel aux services de la SRSH, ne peut élever qu’avec des géniteurs qui sont porteurs d’un pedigree reconnu par la SRSH. Faire de l’élevage avec ces chiens sans demander des pedigrees auprès de la SRSH est formellement interdit (Article 15.2).
4. Il n’est pas accordé de pedigrees par la SRSH si, à l’adresse du demandeur, il y a élevage de chiens sans délivrance de pedigrees par la SRSH (Article 15.2).
5. Chaque introduction du formulaire « Déclaration de saillie et de naissance » oblige l’éleveur à la poursuite correcte de la procédure pour les pedigrees. En outre, les pedigrees de tous les chiots concernés doivent être transmis gratuitement et inconditionnellement à leur propriétaire respectif (Article 15.3, 18.1 et 18.2).

En résumé, pour qu'un mâle français puisse saillir en Belgique , il faut  demander un kit de recherche ADN au SRSH. Ce test sera obligatoire dès le 01.01.2010

Pour une portée belge sans test ADN :aucun pedigree ne sera délivré.

Pour plus de renseignements : société royale saint hubert

Les conditions financières d'une saillie sont à déterminer de façon précise avec le propriétaire de la chienne AVANT LA SAILLIE car dans ce domaine,, on trouve de tout ! de 300 à 1500 Euros, payable tout de suite ou la naissance des chiots, 450 à la saillie plus 150 par chiots, ...... et rien de vous oblige à accepter un chiot en contrepartie, bien entendu.

Voici ce que dit le règlement international d'élevage de la FCI adopté à Berne en 1979 : "Il est recommandé, de façon pressante, aux éleveurs, propriétaires ou possesseurs d'étalons, de déterminer, par écrit, les conditions dans lesquelles se fera la saillie, afin de créer une situation claire en ce qui concerne les obligations financières". C'est clair, net et précis : quelques soient ces conditions, il faut que les deux propriétaires les acceptent.

Vous pouvez aller sur le site de la SCC, à la rubrique "docs et formulaires" puis "formulaires et notices" pour télécharger un certificat de saillie.ou les appeler au 01.49.37.54.00

Vous pouvez le télécharger ici au format PDF

A renvoyer dans les 4 semaines suivant la saillie, accompagné d'un chèque de 10 euros.

Pour plus de précautions, il parait judicieux de préparer un contrat de saillie. Je vous donne ici quelques exemples de ce qui peut etre fait : 

En plus des coordonnées des chiens et celles des propriétaires respectifs, vous devez indiquer :

Le prix total de la saillie et ses conditions de paiements :

Les chiots

-  En totalité le jour de la saillie

- une partie le jour de la saillie, le reste au diagnostic de gestation

- une partie le jour de la saillie, le reste à la naissance des chiots

Si la chienne reste vide

- vous l'autorisez à revenir dans un délai d'un an

- vous ne faites pas payer la saillie

- vous ne faites pas payer le solde, le réglement intial servant à dédommager la saillie correctement effectuée

Si la portée de comporte qu'un ou deux chiots

- vous ne faites pas payer le solde

- vous déduisez un certain pourcentage en fonction du nombre de chiots 

- vous demandez le règement complet quelque soit le nombre de chiots

Ce ne sont que des exemples et vous pouvez adopter ce que vous voulez à condition que les deux parties soient d'accord

Règlement international d'élevage de la FCI ( convention de Berne )

Article 2 : Il est recommandé au propriétaire de lices d'amener leur chienne à saillir auprès du mâle soit personnellement soit par une tierce personne. Dans le cas où une chienne demeurerait plusieurs jours chez le possesseur de l'étalon, tout les frais en résultant tels que : alimentation, hébergements, soins vétérinaires éventuellement, ainsi que les dommages que la chienne viendrait à provoquer à l'installation d'élevage ou à l'habitation du possesseur de l'étalon, sont à la charge du propriétaire de la chienne. Le transport de retour de la chienne s'effectue au frais de son propriétaire.

Article 9 : Si l'étalon dont il a été convenu ne procède pas à la saillie, pour quelque raison que ce soit ou parce que la lice ne se laisse pas saillir, faisant que la saillie n'a pas été effectivement exécutée, le possesseur de l'étalon n'en garde pas moins le droit aux dédommagements prévus à l'article 2 mais ne peut prétendre au prix convenu pour la saillie.

Article 11 : Après une saillie exécutée correctement, on considère que l'étalon a satisfait à ses obligations et que, dès lors, les conditions pour avoir droit au dédommagement convenus sont remplis. Elles ne constituent pas une garantie quant au fait que la lice soit pleine. Il est laissé à l'appréciation du propriétaire de l'étalon, lorsque la lice demeure vide, soit d'accorder à une prochaine chaleur de cette dernière une nouvelle saillie à titre gratuit, soit de rembourser une partie de l'indemnité obtenue pour la saillie. Un tel accord doit être fixé par écrit avant la saillie.

Le droit convenu à une saillie gratuite s'éteint toutefois en principe au décès de l'étalon ou lors de changement de possesseur de ce dernier ou avec le décès de la lice.

Article 12 : .................. Tout les frais encourus pour recueillir le sperme sont à la charge du propriétaire de la lice. Les frais relatifs à l'insémination sont également à la charge du propriétaire de la lice............

 

Pendant

Vous avez calculé en gros quelles étaient les dates des prochaines chaleurs de mademoiselle. Pensez à mettre ses vaccins à jour avant la saillie et vermifugez la au début de ses chaleurs. Prévenez le maître de l'étalon dès qu'elles commencent afin qu'il prenne ses dispositions pour se libérer le jour venu.

Renseignez-vous auprès de votre vétérinaire si le propriétaire de l'étalon vous a demandé de vacciner votre chienne contre l'Herpès Virose.

Les livres nous disent que la meilleure période de fécondation se situe entre les 10ème et 14ème jour mais ce sont des livres et nos bernoises ne savent pas lire


Par mesure de précaution et pour éviter des aller-retour infructueux, mieux vaut faire des tests sanguins ( beaucoup plus fiable que les bandelettes ) de progestérone et des frottis chez votre véto. Ces tests vous indiqueront de façon quasi sûre la date optimale. Vous ferez les premiers au bout de 8 jours d'écoulements afin de bien voir la progression. Ne vous fiez surtout pas à l'attitude de Pomponette, j'ai déjà vu des femelles refuser la saillie en restant assise pendant 3 semaines et d'autres accepter le mâle dès le 3ème jour des écoulements - entre la Sainte Nitouche et la nympho, nos bernoises ont un large échantillon de talents à nous montrer.

Normalement on peut avoir une idée de la situation en surveillant la vulve : tant qu'elle est vraiment gonflée et oedémateuse, le pénis du mâle ne peut matériellement pas passer ( je parle d'un bernois pas d'un caniche nain !). L'ovulation, normalement ( faites attention à la signification de ce mot ) , commence lorsque la vulve diminue de volume et que les écoulement deviennent moins abondants et passent de la couleur rouge à rose.

Vous avez donc bien compris que " normalement" mieux vaut allez faire des tests chez le véto afin d'éviter les nuits blanches et les "alors, c'est pour aujourd'hui ou pour demain ?".

La progestérone passe de 1,0 nng/ml à un seuil situé entre 4 et 10 au moment de l'ovulation. La saillie doit avoir lieu 24 à 48 h plus tard.

Le jour J c'est vous qui allez voir l'étalon : eh oui, c'est comme ça, Monsieur doit rester chez lui afin qu'il se sente sur son territoire en mâle conquérant qu'il doit être ce jour là

Laissez votre fille faire ses besoins et se dégourdir les pattes, amenez seulement le mâle après. Il va s'ensuivre une partie de jeu, de provocations de la part des deux partenaires, laissez les jouer mais pas de grandes galopades sans fin sinon le superbe étalon va vite se transformer en locomotive poussive. Quand la femelle est prête, elle se campe sur ses 4 pattes en mettant sa queue sur le côté, le mâle la monte et commence ses mouvements pour "repérer" sa cible. Il peut ne pas réussir du premier coup. Si au bout de 20 minutes, il ne s'est rien passé, séparez les amoureux pour qu'ils reprennent leur souffle ( conseils hyper importants surtout en été où il vaut mieux faire les saillies tôt le matin ou tard le soir pour éviter les coups de chaleurs ).

Il vaut mieux rester près des chiens pour surveiller le déroulement des opérations. Lorsque le mâle a pénétré la femelle, il reste peu de temps sur son dos et essaie rapidement de se retourner. Il faut de temps en temps l'aider à passer sa patte arrière au dessus du dos de la chienne. A ce moment, certaines ingrates font n'importe quoi et essayent de partir, manque de pot, il y a plus de 50 kg qui veulent faire la même chose de l'autre côté. Ne faites pas comme mon mari qui a viré au blanc pâle en les voyant comme ça, les organes génitaux du mâle sont prévus pour effectuer ce retournement. C'est là qu'il faut être présent pour calmer tout le monde et les rassurer. Cette phase est très importante pour la suite de la carrière reproductrice des deux partenaires, il ne faut pas que ce soit quelque chose de traumatisant sinon ils ne voudront pas recommencer, alors beaucoup de caresses et de paroles rassurantes.

Les accidents sont relativement rares si on reste près du couple mais n'oubliez pas que le mâle possède un os pénien qui peut se casser si la femelle fait des bonds de cabri ou s'assoit.

L'accouplement dure de 5 à 30 minutes. N'essayez en aucun cas de les séparer, cela se fera tout seul. Il suffit de prendre patience et de savoir qu'on aura mal au dos en se relevant !

Lorsque les deux chiens se séparent, laissez les faire leur toilette et enfermez Mistinguette dans un endroit où elle ne pourra pas uriner pendant au moins 1 heure.

En principe, il vaut mieux faire 2 saillies à 48h d'intervalle. Si la chienne a la possibilité d'être hébergée, ne multipliez pas les saillies ( 3 peut être 4 mais pas plus - à raison d'une par jour - en effet, si des ovules sont fécondés à la première saillie, les autres auront 4 jours de retards et la différence est énorme au bout de 63 jours de gestation).

Les centres de références pour le dosage de progestérone sont :

- CERCA, Centre d'Étude en Reproduction des Carnivores : téléphone : 01 43 96 71 75 

- CERREC, Centre d'Étude et de Recherche en Reproduction et Élevage des Carnivores : Téléphone 04.78.87.25.35  


 Le clos du Lou Barrès

Les reproducteurs du Clos de Lou Barrès

après

Il est grand temps d'aller vous remettre de vos émotions devant un grand verre ....... de ce que vous voulez ! vous en profiterez pour remplir la déclaration de saillie et rédiger un document confirmant les conditions de paiements.