La dysplasie du coude

 
 

Le programme de dépistage de la dysplasie des hanches étant maintenant mieux connu et bien suivi par la majorité des bons éleveurs, nous nous penchons actuellement sur un autre soucis de croissance de nos Bernois.

Le club a mis en place, depuis début 1999, un protocole de dépistage de la dysplasie du coude.

Le mot "dysplasie" désigne une anomalie de développement d'un organe donc dans la dysplasie du coude sont regroupées :

La génétique et la croissance influent sur l'apparition de ces anomalies. Côté héréditaire, vous pouvez demander à l'éleveur s'il a radiographié ses reproducteurs ( attention, le protocole n'étant mis en place que depuis 1999, tout le monde ne s'est pas précipité pour faire des radios aux chiens ayant déjà reproduit ). Côté croissance, c'est à vous de bien suivre les conseils de patience et de prudence pendant les 6 premiers mois ( pas de surcharge pondérale et pas d'exercices violents).

Attention, toute boiterie des pattes avant ne signifie pas obligatoirement dysplasie, il peut simplement s'agir de difficultés de croissance passagère mais devant un chiot de 5 à 7 mois qui soulage souvent une patte avant, il faut rester vigilant.

Tout d'abord, on vérifie le poids de son athlète par rapport à son âge et on entreprend un petit régime si nécessaire puis repos, ensuite anti-inflammatoire ( Métacam ). Si au bout de 3 semaines, vous ne notez aucune amélioration, le passage à la case "radio" est obligé.


La souris est le petit bout de cartilage qui s'est détaché de l'articulation