Le coup de chaleur




Un chien exposé trop longtemps au soleil, des jeux trop délirants en plein été, un mâle énervé par une femelle en chaleur au mois d’août, une saillie effectuée à midi au soleil de juillet : tout ceci peut provoquer un coup de chaleur qui peut être mortel si l’on n’agit pas très vite car Jeepy ne transpire pas sauf très légèrement aux coussinets ; seul le halètement permet de réguler la température corporelle. Dès que la température extérieure atteint celle du corps, le chien se met à haleter de façon bruyante en ouvrant la gueule au maximum pour inspirer le plus d’air possible. Si rien n’est fait, il tombe très vite dans le coma.


Le remède d’urgence est de le mouiller avec de l’eau froide par tous les moyens possibles : le rouler dans une flaque d’eau, utiliser un jet d’eau, une bassine, l’entourer de sacs de glace mis dans des serviettes... Dites-vous bien que c’est ça ou perdre votre compagnon. Une fois bien mouillé, étendez-le dans un endroit frais, mettez des serviettes trempées sur sa tête et faites couler de l’eau dans sa gueule. Prévenez votre vétérinaire le plus rapidement possible qui sera peut-être obligé de l’hospitaliser 2 ou 3 jours.

Si vous partez en vacances par grandes chaleurs, pensez à prendre un atomiseur d’eau et mouillez-lui régulièrement la tête. En été, faites vos promenades tôt le matin avant 8h ou tard le soir après 21h, ne croyez surtout pas qu’une toute petite balade à midi par 30° sera sans conséquence !

Lors des périodes de grosses chaleurs, n’hésitez pas à mouiller votre Boubou et à installer des ventilateurs par terre sans regarder la beauté de votre carrelage, ce n’est que de l’eau et sa santé passe avant.

 

Et bien entendu, je ne parle pas de laisser votre chien dans la voiture même pour aller chercher le pain : la conjugaison de la chaleur et du stress d’être laissé seul peut suffire à faire flamber la température corporelle.


 

En image, un système D inventé par un de mes fils : un pack de glace accroché au ventilateur, changé tout les quart d’heure, fait baisser la température d’une pièce de 3°.


Système D anti chaleur