L'ectopie testiculaire

 
C'est bien précisé dans tous les standards, le mâle doit avoir ses deux testicules bien descendues pour être confirmable.

C'est une source d'angoisse, pour nous éleveurs, de bien vérifier que nos chiots sont " complets" avant la vente car cela influence directement la destination du BB : compagnie ou reproduction.

L'ectopie testiculaire est l'anomalie de position d'un ou des deux testicules.

Les coucougnettes de nos schtroumphs effectuent leur migration de leur naissance jusqu'à 6 semaines. Il est couramment admis que si la descente n'est pas effective à 10 semaines, les chances d'ectopie sont grandes.


La descente des testicules est commandée par la testostérone, le manque de cette hormone peut être la cause du problème mais alors pourquoi le testicule non descendu est presque toujours le gauche ( les hormones feraient elles la différence ?). Des facteurs anatomiques interviennent donc probablement : testicule trop gros pour passer l'anneau inguinal, anneau trop petit, ....
recherche des tessticules sur un chiot

Car le testicule est accroché à un cordon rétractable à la moindre émotion : c'est ce que l'on appelle le testicule-yoyo. Souvent la patience et la croissance remettent tout en place et si pendant ce temps on a effectué un traitement hormonal, on pensera que celui ci a fait effet.

Il se peut aussi que le testicule soit en place à 2 mois mais plus à 5. Dans ce cas, le cordon d'attache n'étant pas assez élastique n'a pas permis la mise place pendant la période de croissance.

Ce défaut est un motif de non-confirmation et d'après les récentes études, 10% des mâles ( toutes races confondues) en seraient atteints. Cette affection est inscrite sur la liste des vices rédhibitoires pour les chiens âgés de plus de 6 mois.

L'ectopie provoque des troubles divers allant de l'infertilité, en passant par une libido faible, des problèmes cutanés, des problèmes de caractère ( mais plus souvent lié à la douleur du testicule mal placé qu'à une agressivité vraie ).

Les tumeurs testiculaires apparaissent vers 6 ans.

La prévention de ces troubles consiste à castrer les mâles.

D'après les dernières études, la remise en place des testicules par des moyens médicaux (hormones) ou chirurgicaux est à proscrire. Un développement anormal entraîne souvent des anomalies de structure et, même remis en place, ils provoqueront des troubles liés aux testicules ectopiques. D'autre part, un mâle monorchide peut reproduire et transmettre ce défaut : ce qui n'est pas souhaitable lorsqu'on veut préserver une race.

En conclusion, lorsque vous achetez votre chiot, demandez si une vérification a été faite par le vétérinaire et notez le sur le certificat de garantie.

Si vous achetez un chiot ectopique, vous le paierez moins cher mais mieux vaudra le faire stériliser.

N'écoute pas ! c'est pas pour toi, t'es une fille !

CACHOU et BALKIS

Prop : Catherine