Les plantes dangereuses

 
 
 

Nos Bernois sont considérés comme des aspirateurs à pattes durant toute leur première année. Il convient donc de vérifier que le jardin ou la maison ne recèlent pas des plantes pouvant être toxiques pour eux.

 

Asparagus :

hyper salivation et mâchonnements

 

Azalée :

Toxicité cardiaque

 

l'arum :

irritation de la peau - oedème de la cavité buccale - troubles digestifs, somnolence.

 

Bulbes de plantes ornementales :

Signes digestifs ou nerveux

 

Le chanvre :

eh oui, on peut aussi avoir des chiens shootés !! Une bonne nuit de sommeil en vient à bout.

 

Le colchique d'automne :

toxicité hématologique

 

Le croton :

vomissements, diarrhées, tremblements musculaires, dilatation des pupilles, brûlures de la bouche.

 

Le diffenbachia :

La partie la plus dangereuse est la tige - vomissements, diarrhées, hypersalivation, anorexie, ulcérations de la bouche - tremblements musculaires, dilatation des pupilles, incoordination motrice - sang dans les urines - difficultés à respirer.

Le ficus et les figuiers :

Leur latex est irritant pour le système digestif.

 

Le kalanchoe :

affecte les systèmes digestifs, cardiaques et neuromusculaires.

 

Le laurier :

L'intoxication est souvent bénigne ( vomissements, diarrhées) mais peut provoquer une mort foudroyante si l'absorption est importante ( tremblements, convulsions, raideurs). Lors de la combustion, n'oubliez pas que la fumée est également toxique.

 

Le Lys :

Insuffisance rénale - la parade est peu efficace

 

Le muguet :

même l'eau dans laquelle a séjourné un bouquet de muguet contient des toxines - troubles digestifs, hypersalivation, diarrhées, fibrillation, tachycardie.

 

L'oignon :

Peu de personnes le savent mais notre oignon si bien intégré dans notre cuisine est toxique pour nos chiens. Il faut absolument les mettre hors de leur portée et ne pas leur donner des restes d'oignons cuits. Ceux-ci contiennent un toxique qui agit au niveau des globules rouges - anémie sévère, vomissement, diarrhées

 

Le poinsettia :

Les troubles peuvent survenir par contact prolongé : conjonctivite, dermatite,

 

Le palmier cycas :

hépatotoxique et neurotoxique - Quelques graines suffisent à tuer un chien de taille moyenne

 

Le pommier d'amour :

Effet dépresseur sur les fonctions cardiaques, abattement, convulsions, troubles locomoteurs, vomissements, diarrhées, hypersalivation.

Le ricin :

Utilisé pour leurs graines comme engrais. Les symptômes peuvent apparaîtrent plusieurs jours après l'ingestion du toxique. c'est une intoxication gravissime mettant en danger les reins. vomissements, diarrhées, prostration.

 

Yucca :

Signes digestifs et nerveux

 

 

 

 
Pour plus de renseignements, vous pouvez visiter les sites suivants :
 
 

thèse vétérinaire sur les intoxications du chien dans les jardins

Dossier de toxicologie

Un page trouvée sur le net avec des photos