La toux de chenil

 

De nombreux chiots achetés en animalerie ou dans des élevages "intensifs" souffrent de toux de chenil. Certains en meurent alors que cette maladie quoique longue à traiter est guérissable.

Les symptômes sont un peu de fièvre, de l'abattement puis des quintes de toux fortes et fréquentes associées à des essais de crachements. Le chiot éternue et ses yeux coulent.

Le chien adulte présentera une baisse de forme mais son état général ne sera pas touché.

La complication principale est la broncho-pneumonie.

La première chose à faire est un antibiogramme à partir d'un écoulement nasal afin de déterminer avec exactitude quel antibiotique sera le plus efficace. L'antibiothérapie n'aura aucun effet sur les virus mais évitera une surinfection.

La toux de chenil se propage par simple contact. Évitez donc de vous retrouver dans la salle d'attente d'un véto à côté d'un chien qui tousse !

Mais la meilleure prévention reste la vaccination.

Donc si votre chiot provient d'un milieu à risque, n'hésitez pas à faire un tour chez votre véto dès l'achat, à refaire les primo-vaccinations et pourquoi pas le mettre sous antibiotique d'office pendant 8 jours.

Attention toutefois, d'autres maladies peuvent avoir une toux comme symptôme : corps étranger, inhalation de produits toxiques, tumeurs, malformations diverses, insuffisance cardiaque ...... Dans tous les cas, n'hésitez pas à consulter un vétérinaire.